news-details
Actualité

Communication DG MTN CI

Thème : La fonction RH à l’ère du digital : enjeux et impact

 

La communication inaugurale des JNRH 2019, prononcée par M. Freddy Tchala, a débuté de la plus belle des manières. Une présentation en français pour un support en anglais, cela donnait déjà le ton de l’approche de diversité qui lui est propre. « Comment les RH doivent adapter les outils pour permettre de réaliser les besoins qui sont ceux de leur organisations » a été l’interrogation par laquelle le Directeur général de MTN CI a bien voulu faire part à son auditoire de la théorie des besoins. Il leur a ensuite parlé de l’évolution des méthodes, le puzzle de la digitalisation qui est en fait un tourbillon, soit un allié ou soit un élément dont les RH peuvent être victimes.

Abordant le contexte, l’intervenant a rappelé que la digitalisation n’est pas une notion nouvelle. Elle a évolué car c’est un processus intuitif et un complément intégré au fonctionnement des organisations. Il s’est appuyé, à ce sujet, sur le secteur des télécom, qui, il y a 20 ans, était marqué par un fort cloisonnement et qui depuis le début des années 2000 est marqué par l’innovation technologique. Pour le conférencier, cet écosystème est passé par des passerelles à un modèle d’affaire. C’est le cas de la digitalisation du secteur des banques en Côte d’Ivoire.

« Comment le RH doit-il quitter la périphérie pour être au centre l’organisation ? A cette autre interrogation, M. Tchala a fait savoir que cela était possible à travers la mutation des métiers induite par la digitalisation et la nécessité de préparer ces mutations sinon ils finiront par disparaitre.  

Par ailleurs, le conférencier a expliqué que l’innovation technologique représente l’essentiel des nouveaux challenges du DRH.  A ce propos, celui-ci doit être avant-gardiste au regard de la diversité des profils qui arriveront nécessairement dans la fonction RH ; au-delà des territoires et des zones de compétence car la digitalisation est porteuse de transparence.

Le rôle traditionnel du DRH doit demeurer recruter, former et maintenir les meilleurs mais il doit pouvoir s’approprier les outils qui doivent pouvoir de développer la mécanique analytique pour réaliser le bon diagnostic. Il doit également s’assurer de la pertinence de l’organisation par rapport aux problématiques, identifier l’importance des compétences process en complément aux compétences techniques. « Le HR doit comprendre toute la mécanique du business qui est absorbé par les process de la digitalisation », précise l’orateur.

M. Tchala a également évoqué la question du renforcement des logiques matriciels des organisations qui supprime les écarts et favorise les rapprochements entre les process. Le HR doit donc s’imprégner de ceux dont il s’occupe mais il est également important qu’il puisse piloter les hommes et les process qu’il gère. Le Directeur général de MTN CI a poursuivi son propos en mettant en lumière les nouveaux paradigmes HR notamment la HR au cœur de l’organisation et le HR analytique. « Les outils ne sont pas la clef mais la définition du problème doit être la plus importante », a-t-il conclu sous des ovations bien nourris.

Vous pouvez partager cette publication!