news-details
Actualité

Secteur de l’innovation et de la recherche

La première édition du Marché de l’innovation et de la recherche (MIR) aura lieu les 27 et 28 février 2020 à l’Université Felix Houphouët Boigny d’Abidjan-Cocody. L’annonce a été faite le mercredi 28 janvier 2020 à la Maison du Patronat lors d’un point de presse.


Animé conjointement par deux cadres de la CGECI, le Directeur exécutif, Stéphane Aka-Anghui et le Président de la Commission formation professionnelle et recherche, N’Dri Koffi, cette conférence de presse a été initié pour informer sur les objectifs, l’organisation et la portée de ce marché. Plateforme de rencontre des entreprises avec les acteurs de la recherche et de l’innovation, le MIR veut donc se positionner comme un espace de découverte, de promotion et de valorisation économique des potentiels cachés et inexploités. Pour Stéphane Aka-Anghui, « les enjeux de croissance et de développement auxquels sont confrontés les entreprises ivoiriennes, les obligent à développer les axes de collaboration et à favoriser les interactions entre les acteurs impliqués dans la Recherche et l’Innovation en Côte d’Ivoire, de sorte à favoriser l’émergence de procédés et produits innovants ». C’est pourquoi en initiant le Marché de l’Innovation et la Recherche (MIR), l’objectif visé est de « susciter l’intérêt des entreprises ivoiriennes pour la recherche et l’innovation ; d’offrir un cadre d’expression des besoins des entreprises en matière de recherche et d’innovation et enfin soutenir les entreprises et les chercheurs dans le cadre de la promotion et de la valorisation des produits de leurs recherches », poursuivra-t-il.


Dans la pratique, le Président de la Commission formation et recherche, N’Dri Koffi a fait savoir que le MIR sera constitué de « stands d’exposition regroupant d’une part, par secteur d’activités, les principaux acteurs exerçant dans le domaine de la recherche et du développement des produits ou procédés et , d’autre part, les organismes et institutions accompagnant le développement de la recherche ; de conférences thématiques et d’échanges sur la problématique de la vulgarisation des produits de recherche ». En somme, les principaux acteurs de ce marché sont les investisseurs et porteurs de projets innovants, les entreprises parapubliques et privées, les centres et instituts en charge de la recherche et enfin, la CGECI et les organisations patronales.


Notons pour finir que le MIR est une initiative de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en partenariat avec MZK Group-INTELLIGENCE et Technopolis Group.

Vous pouvez partager cette publication!

Autres articles