news-details
Au cœur de l'entreprise

Faire du capital humain le levier et la clé de réussite de la filiale du groupe BIA au Burkina

M. Abdoul Aziz Tiemtore est un véritable modèle de réussite. Titulaire d’un master professionnel en Management des ressources humaines, il gravit tous les échelons professionnels en occupant successivement les postes de DRH de la Société des Mines de Belahouro, filiale du Groupe Avocet Mining durant presque 8 ans. En janvier 2016, il intègre le groupe BIA, cette fois, en tant que de Directeur Régional des Ressources Humaines pour le hub II (Burkina Faso, Côte-d’Ivoire, Cameroun, Niger, Togo/ Benin et Liberia). Aujourd’hui, M. Tiemtore est le Country Manager de BIA Burkina.  Dans cette interview, ce manager dans l’âme nous ouvre les portes de la structure dont il a la charge et nous présente également sa vision de la gestion des hommes. 

Directeur pays de BIA Burkina

RH Mag : Présentez-nous BIA Burkina M. le Directeur…

Abdoul Aziz Tiemtoré : Avant de présenter BIA Burkina, il est opportun de présenter d’abord le groupe BIA et de préciser sa présence en Afrique.  En effet, bénéficiant de 116 ans d’existence, le groupe BIA est actif dans la vente d’équipements et les services destinés aux travaux publics, aux mines, aux carrières et au transport. La vente, la location et le service après-vente trouvent logiquement leur place parmi 

les activités du groupe mais le groupe BIA est aussi réputé pour sa gestion sans faille de projets et l’accompagnement personnalisé de ses clients à chacune des étapes de leurs projets. En plus d’être un distributeur exclusif de marques premium, le groupe offre à ses clients un service de proximité et des solutions optimales afin de leur permettre d’atteindre leurs objectifs. Le groupe BIA est présent en Europe et en Afrique. La BIA est une entreprise internationale avec un fort ancrage en Afrique. 

En Afrique, la BIA regroupe plus de 1000 collaborateurs répartis dans 24 pays, lesquels sont coordonnés par quatre 04 hubs régionaux, dont le hub II où se trouve le Burkina Faso. BIA Burkina est donc l’une des filiales du groupe en Afrique et a débuté ses activités en 2010 au Burkina Faso. BIA Burkina, à l’instar du groupe, propose à ses clients des équipements de marques premium qui couvrent tous les besoins en vue de mener à bien leurs projets miniers, carriers, énergétiques et de travaux publics. Nous apportons aussi un support technique de qualité grâce à notre atelier implanté à Ouagadougou et aux services personnalisés offerts aux clients directement sur leurs sites.

Vous étiez anciennement DRH Régional de cette structure et aujourd’hui, vous en êtes le Directeur Pays. Pourquoi avoir décidé de quitter la fonction RH ? Effectivement d’aucuns se demandent souvent pourquoi un manager aguerri des ressources humaines puisse décider d’effectuer un virage professionnel de ce type.  Les raisons  qui ont motivé ce choix sont entre autres l’impérieux désir de continuer à participer au développement et à la croissance d’une filiale d’un grand groupe dans mon pays, la vision holistique de l’entreprise mais aussi mon goût du défi. Chez BIA, nous sommes une famille dans laquelle tous les collaborateurs ont leur place et où chacun croise au moins une fois l’opportunité de participer à l’aventure de la croissance de la Société. C’est autant une opportunité qu’un intérêt manifeste de relever les challenges au poste de Directeur de filiale. Ainsi, je peux dire que ce qui me stimule en tant que professionnel est le fait de m’améliorer davantage, surtout face à de nouveaux challenges qui se présentent à moi.     Quelle est votre politique de management en tant que Directeur pays ? Ma politique de gestion est relativement simple : « Être entreprenant, avoir une vision claire et la capacité de se remettre en question tout en possédant une dimension opérationnelle et une agilité managériale pour mettre en œuvre les plans d’affaires et produire les résultats attendus ». Cela reste un modèle de management où l’homme est au cœur du processus, ce à travers les valeurs du groupe BIA qui sont le respect des engagements, le professionnalisme, l’esprit d’équipe, l’esprit d’entreprise, le sens de l’initiative Pour l’atteinte des objectifs de l’entreprise, la nécessité d’avoir des ressources humaines en phase avec la stratégie globale s’impose. D’où, clairement, une place de choix accordée aux moyens humains.

"Des expériences RH, j’en ai eu de plusieurs types, mais l’une des plus marquantes que je peux partager les lecteurs du magazine et vous a été celle de ma contribution à la mise en place d’une équipe projet de BIA au Burkina Faso.  En effet, il s’agissait pour mes collaborateurs du département RH de BIA Burkina et moi de se positionner en tant que Business Partner afin d’impulser la stratégie RH qui avait été conçue dans le cadre du projet. Le challenge était à tous les niveaux, notamment dans le recrutement, la mobilisation des ressources humaines, et dans la mise en place d’outils RH spécifiques à la bonne marche du projet dans un délai relativement court et avec des attentes business suffisamment élevées.  Ce fut un moment de dur labeur et de stress, où il fallait être proactif d’un point de vue opérationnel, mais aussi utiliser son réseau pour dénicher les meilleurs talents, les attirer et leur donner toutes les capacités nécessaires pour participer au démarrage du projet.   Il faut reconnaître que ma connaissance du monde minier a largement servi dans la réalisation des résultats que nous avons eue, lesquels résultats ont été appréciés positivement par la direction régionale et le siège.  De cette expérience, je retiens encore plus que jamais que la fonction RH reste une fonction SMART pour tout projet et toute entreprise.  Face aux épreuves, les professionnels de la gestion des ressources humaines doivent être pragmatiques et tournés vers les résultats, de façon à placer la fonction au premier niveau de la chaîne de management de l’entreprise.  En tant que RH, il faudra éviter ‘’l’immédiatement rentable’’ et toujours rechercher ‘’ le stratégiquement adéquat’.’ C’est grâce à cela que nous permettrons à la fonction de gagner ses lettres de noblesse dans un environnement constamment dynamique et exigeant." 

et la passion.  Les collaborateurs qui travaillent au sein de BIA Burkina  contribuent à la performance de la société. J’apprécie donc leur travail et leurs compétences de façon juste, réelle et sincère, avec comme base,  une relation de confiance entre la direction générale et eux. Pour moi, c’est de faire du capital humain le levier et la clé de réussite de la filiale de BIA au Burkina pour qu’à l’horizon 2020, nous soyons le premier employeur national de choix dans notre secteur d’activité : People is the key of success ! 

Partant de cette politique, quelles sont les missions et les objectifs qui sont les vôtres ? Ma mission est d’assurer la gestion globale des activités de BIA sur le territoire burkinabé conformément à la stratégie du Groupe. De manière pratique, il s’agit de porter la responsabilité du développement commercial, d’assurer la croissance et la profitabilité de BIA Burkina à travers la mise en place d’une organisation optimale, l’animation et la motivation des équipes pour la réalisation des objectifs. En termes d’objectifs à moyen et long terme, il s’agit pour BIA Burkina de devenir le numéro 1 sur tous ses segments de marché tout en augmentant son chiffre d’affaires, ses investissements en infrastructures dans le pays, en accroissant l’activité de la distribution et en poursuivant le développement du minier afin d’avoir, en définitive, des résultats financiers positifs, forts et durables. 

Est-ce que votre nouvelle fonction a impacté votre vision des Ressources Humaines ? Si oui, en quoi ?  Je dirai que cela à renforcer ma vision sur l’importance des RH dans le bon fonctionnement d’une entreprise. L’image de marque de la société dépend de plusieurs aspects  dont la performance humaine et le leadership de ses hommes.  Pour l’atteinte des objectifs de l’entreprise, la nécessité d’avoir des ressources humaines en phase avec la stratégie globale s’impose. D’où, clairement, une place de choix accordée aux moyens humains.  Être un responsable de filiale, c’est savoir s’entourer de professionnels compétents à tous les niveaux de l’organisation pour pouvoir se consacrer au développement du business et au suivi de la rentabilité de la filiale. Dès lors, vous comprenez qu’il est primordial pour moi d’avoir les bonnes personnes aux bonnes places.  

Vous pouvez partager cette publication!

Autres articles