news-details
Interview

Charif Kojok , Directeur Général adjoint de la Chambre de Commerce et d’Industrie Libanaise en Côte d’Ivoire (CCIL-CI)

La Chambre de Commerce et d’Industrie Libanaise en Côte d’Ivoire (CCILCI) a organisé récemment une formation sur l’évaluation du personnel à l’intention de ses entreprises membres. Le DGA de la CCILCI, Charif KOJOK nous présente ici les fiches d’auto-évaluations présentées au cours de cette formation. Il revient aussi sur l’entretien annuel d’évaluation


L’auto évaluation qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert ?

L’auto évaluation donne la possibilité à l’employé de s’exprimer sur son ressenti dans le cade de l’exécution des tâches qui lui sont assignées. C’est l’occasion de faire un point sur les activités du salarié, ses motivations et ses aspirations professionnelles. L’auto-évaluation permet aussi à l’employé de s’exprimer sur ses relations avec ses collègues ou ses supérieurs hiérarchiques. C’est un bon outil d’écoute et de valorisation du salarié. L’auto-évaluation peut faire ressortir des besoins en formation, des désirs d’évolution de carrière du personnel, ou des nécessités de redéfinir les objectifs à atteindre par le salarié.


Quelle est la particularité du tableau l’auto-évaluation à laquelle se soumettent vos employés ?

L’auto-évaluation mise en place à la CCILCI a été conçue en collaboration avec les employés de notre structure. Les employés ont pu s’exprimer sur les critères d’évaluation qu’ils jugeaient les plus pertinents. Bien sûr, les critères analysés peuvent varier d’un employé à l’autre en fonction de l’activité qu’il exerce. La particularité de notre tableau est qu’il donne la possibilité à l’employé de s’exprimer sur ce qui peut être fait pour améliorer ses performances. L’employé qui s’autoévalue peut ainsi faire  toute  sorte de proposition pouvant permettre une meilleure productivité et plus d'efficacité dans l’entreprise.

A la CCILCI, l’auto-évaluation se fait en 2 parties. Dans la première partie l’employé note ses performances personnelles et dans la seconde il donne un avis général sur ses conditions de travail et ses relations avec ses collègues et avec ses responsables hiérarchiques. Là encore, il est important de laisser l’employé faire des propositions en vue de permettre de résoudre certaines difficultés.


Finalement comment sont exploités les résultats de ces auto-évaluations ?

L’auto-évaluation précède normalement et prépare à l’entretien annuel. C’est au cours de cet entretien annuel que les  résultats des évaluations sont analysés. Pendant l’entretien annuel d’évaluation le salarié est en face de son interlocuteur, son supérieur hiérarchique ou le chef d’entreprise. Le salarié pourra s’exprimer librement  sur  ses conditions de travail, ses attentes, ses besoins, ses plans de carrière. Le manager est libre, lui aussi, de s’exprimer en expliquant clairement ce qu’il attend, ce qui lui a plu et déplu concernant le travail et parfois l’attitude de son salarié. C’est  l’occasion de revenir sur le travail effectué et les résultats obtenus pendant l’année écoulée, aborder le thème de la formation, fixer les objectifs pour l’année à venir. C’est aussi l’occasion d’évoquer les mesures à prendre pour résoudre les anomalies et blocages qui auraient pu être détectés à la lecture des fiches d’auto-évaluation renseignées par le salarié .

Vous pouvez partager cette publication!

Autres articles