news-details
Techniquement RH

Dr. Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public

"Les assistantes doivent se former pour s’adapter aux différentes mutations" 

Pendant sa brillante conférence qui ouvrait les vannes de la 5ème édition des Journées Nationales du Secrétariat et de l’Assistanat (JNSA), Dr. Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’innovation du Service Public (MMAISP) a dressé un état des lieux de la fonction secrétariat/ assistante. Avant de faire une projection dans le futur en tenant compte des mutations actuelles. 

D’entrée, explique la ministre, le métier d’assistant est attaché à l’évolution de la société. Ainsi, au temps des pharaons, la fonction d’assistant(e) était réduite à de simples secrétaires, des scribes… et était exercée par les hommes. Mais, au début du XXe siècle l’apparition de la machine à écrire a vu les naissances de la sténodactylo, la sténographie, la sténotypie et la dactylographie. L’avènement de la révolution industrielle au milieu du XXème siècle a quant à lui transformé complètement les conditions de production des industries induisant la révolution administrative et le travail d’écriture sur le plan des communications va s’amplifier. Ces transformations, selon Dr. Raymonde Goudou Coffie, auront pour conséquences, la disparition du métier de dactylographe au profit de l’utilisation des outils informatiques.  L’impact de l’utilisation des ordinateurs se ressent, alors, sur le rendement des entreprises avec une organisation et une célérité dans la satisfaction des clients. De ce fait, « l’assistant devient un acteur clé, un partenaire indispensable de performance de l’entreprise car il décharge le dirigeant des préoccupations administratives et l’assiste dans toutes les tâches et lui fait gagner en temps et en efficacité ». Revenant au cas particulier de la Côte d’Ivoire, elle explique que l’histoire du métier d’assistant se confond avec celle de la Ligue Ivoirienne des Secrétaires (LIS) créée le 29 mai 1979 avec pour grandes figures emblématiques Mesdames Alexise Gogoua (1ère présidente), Mme Agnès Kèlètigui Kouisson (2eme présidente) et Mme Kouakou Catherine Assalé (actuelle présidente).  Les impacts les plus perceptibles de la création de cette structure, sont entre autres, « la meilleure organisation des secrétaires de toutes catégories (secrétaires dactylographes, dactylographes et sténodactylographes, secrétaires de direction, assistantes de direction, attachées de direction), la prise de conscience individuelle et collective sur leur rôle et leur place dans les organisations pour faire face aux nouveaux enjeux ». Un partenariat productif au sein de son organisation La conférencière poursuit pour dire que le métier d’assistant est en pleine mutation avec une multiplicité et complexité des tâches avec une diversité de la nature des interlocuteurs et une innovation des outils technologiques. Les conséquences de l’évolution technologique sont, indique la conférencière, « l’adaptation du profil à l’évolution de l’environnement de travail et l’adéquation du profil au poste de travail, la création de profil de carrière pour les assistantes des organisations et des entreprises privées, le reclassement professionnel des assistantes pour valoriser les expériences professionnelles acquises ainsi que les compétences développées au sein de l’entreprise, l’introduction des nouveaux référentiels de compétences associés à des critères de performances dans les curricula de formation en assistanat ».  Cependant, il n’y a pas de péril en la demeure, conclut la ministre, « les perspectives du métier d’assistant face à l’automatisation sont très bonnes. Il ne faut pas avoir peur de l’automatisation des métiers.  Car, le phénomène n’accroît pas le niveau du chômage, en revanche, il participe au processus de création de nouveaux métiers sous forme de partenariat productif au sein de son organisation. Les assistantes doivent se former pour s’adapter aux différentes mutations.

Vous pouvez partager cette publication!

Autres articles