Journée carrière / JEMA 2018: Des success stories pour inspirer les étudiants de la filière MMO

  • Auteur

  • Publié le

  • Catégorie

    ACTUALITE
  • Nbr vues

    48 fois

L' université Félix Houphouët Boigny de Cocody a abrité la 4ème édition de la Journée de l’élite managériale (JEMA) qui s’est tenue le jeudi 21 juin 2018. Cette journée carrière est le fruit de la collaboration entre l’UFR des sciences économiques et de gestion et l’Association des étudiants de Master en Management des organisations (AE-MMO).

Représentant l’activité majeure pour les étudiants de la filière MMO, la JEMA 2018 a réussi à mobiliser plusieurs personnalités de haut rang notamment des représentants de la tutelle, des professionnels de la formation, des alumni et un parterre d’étudiants autour du thème : « Création d’entreprises, création de richesses face au défi de l’émergence ». Le Doyen de l’UFR, Professeur Ballo Zié, a affirmé, au cours de son allocution, que le choix de ce thème n’était pas fortuit. « A travers cette édition, nous avons voulu nous inscrire dans la dynamique de la promotion de l’entrepreneuriat », a-t-il révélé.

Ce faisant, plusieurs chefs d’entreprises ont été sollicités à cette occasion pour partager leurs expériences de la vie entrepreneuriale. Suite aux nombreux échanges qui ont meublé cette journée, les panélistes ont fait savoir que, pour être entrepreneur, il fallait savoir flairer les opportunités sans toutefois attendre de finir sa formation avant de se lancer sur un projet. Concernant le financement alloué aux entrepreneurs, ils ont expliqué que la relation entre les entrepreneurs et les banques était une relation de confiance. Pour alors faire bonne figure, il est important de se préparer et de disposer d’un fonds avant de lancer son entreprise.

Mais avant, « faire mûrir une idée et avoir une vision s’avéraient indispensables pour réussir dans cette aventure », ont-ils-déclaré. L’un des temps forts de cette journée carrière a été la visite des stands des entreprises partenaires, venues en grand nombre, par M. N’Goh Bakayoko, représentant le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.