L’AGRH exhorte ses membres à s’inscrire dans la tendance

  • Auteur

  • Publié le

  • Catégorie

    ACTUALITE
  • Nbr vues

    69 fois

L’Amicale des Gestionnaires des ressources humaines de Yopougon (AGRH) a tenu son afterwork bimestriel qui était à sa 9ème édition. C'était le jeudi 23 juin 2018 à l’hôtel Horizon à Cocody sous le thème : « La digitalisation des processus RH : outils, méthodologie et bonnes pratiques ».

Répondant à l’appel de leur Président, Djibril Camara, les membres de l’AGRH ont massivement effectué le déplacement pour prendre part à cette rencontre de partage d’expériences. Justifiant le choix du thème retenu pour cette activité, le Président de cette organisation de gestionnaires des ressources humaines a expliqué que « la digitalisation des RH est une thématique novatrice vers laquelle toutes les entreprises tendent à ce jour. Il était donc important que nous puissions préparer nos membres à cette réforme qui finira par s’imposer à chacun de nous ».

Pour lui, la fonction RH, qui gère la ressource humaine, a pour obligation de tendre vers cette digitalisation afin de s’adapter aux mutations des habitudes de cette ressource. La responsabilité est revenue à Yves Abouna, recruteur et gestionnaire des talents à NESTLE, de décortiquer le thème à l'ordre du jour. D’entrée, le conférencier a présenté le cadre global de cette digitalisation. Il a par la suite mis un point d’honneur sur le positionnement des GRH qui doivent apparaître au sein des organisations comme des partenaires stratégiques pour rester crédibles aux yeux du top management.

« Il faut, dans notre démarche, démontrer que nous prenons en charge et anticipons les avantages et les limites de la digitalisation », précise l’orateur. Au terme des échanges, Abouna a présenté aux GRH les prérequis pour mieux amorcer le virage de la digitalisation. « Pour ceux qui n’y sont pas encore, il faut avoir les prérequis. À ce niveau, c’est d’avoir l’analyse quantifiée de l’ensemble de nos processus de sorte que la fonction RH puisse clairement spécifier sa contribution dans le résultat global de l’entreprise », a-t-il fait savoir.

Autres article

AUTRES ARTICLES