news-details
Edito

LA FORMATION À DISTANCE : UNE INNOVATION À L’ÈRE DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, Par Ange Tra Bi

L a marche de l’humanité est rythmée par des mutations et des crises multiformes. Dans ce contexte de la dialectique de l’existence et de la condition humaine, l’homme aspire perpétuellement au développement personnel et au progrès scientifique, économique et technologique de la société.

Pour atteindre ce résultat, la nécessité de l’instruction et de la formation intellectuelle s'impose. Des lors, les théoriciens de la scolastique eurent l’idée de créer un cadre physique d’apprentissage et de transmission du Savoir qu’ils baptisèrent "l’École".

Toutefois, cette forme classique et traditionnelle de dispensation du Savoir, qui implique la présence physique des apprenants au sein de bâtiments scolaires et universitaires, ne peut constituer le levier exclusif de la formation ; même si celle-ci présente des avantages pratiques liés à la chaleur humaine, au contact physique régulier et à la proximité entre l’enseignant et l’enseigné.

Lire aussi :  La culture de la victoire

Depuis plusieurs décennies, la démographie mondiale est galopante. Aussi les besoins de celle-ci se font-ils de plus en plus croissants en termes de formation, de qualité des Ressources Humaines et de développement qualitatif et quantitatif du Capital Humain. Alors, avec le développement fulgurant des Technologies de l’Information et de la Communication, il apparaît nécessaire d’y recourir, en ce XXIème siècle, pour assurer un mode révolutionnaire d’apprentissage et de communication du savoir : la formation à distance. Nous sommes à l’ère de la révolution technologique et dans ce contexte nouveau, la formation doit aussi pouvoir se révolutionner, se transformer par la modernisation et la numérisation de ses outils théoriques, pratiques, opérationnels et méthodologiques.

Cette exigence d’innovation technologique implique l’émergence et la vulgarisation de nouvelles formes d’apprentissage et de dispensation de la formation telles que la formation en ligne, les MOOCs (Massive Open Online Courses) ou encore le télé-enseignement. 

La formation à distance est souple et adaptable à tous les niveaux. En effet, les professionnels y recourent pour le renforcement de leurs capacités dans le cadre de la formation continue. Les étudiants en quête d’emploi peuvent également s’y adosser pour bonifier leur profil technique et leurs qualifications professionnelles à travers des formations qualifiantes ou diplômantes sanctionnées par des Certifications de Qualification Professionnelle et des diplômes délivrés avec souplesse et célérité.

Au total, les vicissitudes existentielles suggèrent le développement d’une culture de détachement et de révolution vis-à-vis d’un conservatisme orthodoxe, afin de faire face à certaines situations de crises imprévues, telle la COVID-19 qui a ébranlé toutes certitudes et prévisions.

Lire aussi : Coronavirus : PME et résilience

Face à des crises mondiales de cette ampleur, les établissements de formation et d’enseignement doivent changer de paradigme en démontrant leur capacité de résilience et d’adaptation et en priorisant les méthodes et technologies de formation à distance.

Ce changement paradigmatique de formation suppose un accompagnement à travers la dotation en moyens conséquents, notamment en matériels informatiques, en supports numériques et en connexion Internet.

Dans le domaine de la formation, l'on peut désormais braver la distance et l’éloignement géographique en s'appuyant sur les exploits de la Science, les innovations technologiques et le pouvoir des TIC qui constituent de puissants moyens d'accompagnement pour l’humanité, dans sa quête inlassable de la réalisation accélérée des Objectifs du Développement Durable (ODD).

Alors, vive la formation et surtout la formation à distance qui s’impose, dans l’environnement actuel de crise sanitaire mondiale, comme une forme innovante d’enseignement et de transmission du Savoir.

Vous pouvez partager cette publication!

Autres articles