Skip to content
Details

La Nawa en fête les 20 et 21 mars prochains !

 

Les festivités du Didiga Festival se tiendront, pour cette édition 2020, à la fois dans le village de Yacolidabouo et à Soubré, les 20 et 21 mars 2020. C’est l’une des innovations majeures, a indiqué, le Commissaire Général du Didiga Festival, Dr. Tidou Djè Christian, au cours de la conférence-lancement, le jeudi 12 mars 2020, à Cocody.  

 

En effet, a précisé le conférencier, « le festival a mûri. Face à la maturité du festival, le village de Yacolidabouo qui en est berceau ne peut porter à lui seul le poids des activités. C’est pourquoi, certaines, notamment, celles qui exigeaient plus d’affluence et une logistique lourde ont été délocalisées dans le chef-lieu de la région, en l’occurrence Soubré ». Pour M. Tidou, il s’agit de favoriser la croissance du festival, après s’être enraciné à Yacolidabouo. C’est pourquoi, a-t-il d’ailleurs poursuivi, les festivités à relent traditionnel comme la danse et le chant traditionnel, l’art culinaire bhété, la poésie orale et la grande conférence publique, animée, cette édition, par le Professeur Zigui Koléa Paulin demeureront à Yacolidabouo. Cependant, le village Didiga et les concerts d’artistes vu l’affluence et la logistique de certains partenaires vont délocaliser à l’espace Donwaï de Soubré.  Pour cette édition, le volet scientifique du Didiga Festival qui sera assuré par le Professeur Zigui Koléa Paulin aura pour thème : « Voie et voix de l’oralité ». Et, le groupe Zouglou Révolution mettra fin au festival, par un grand concert-live, à l’espace Donwai de Soubré.

Notons qu’à cette conférence-lancement, Christian Tidou avait à ses côtés, Ange Tra Bi, Secrétaire Exécutif du Didiga Festival et Dr. Sylvain Guiza, Président de l’Association des Ressortissants de Yacolidabouo (LY TENDE).

Vous pouvez partager ce post!

Voir aussi

Laisser un commentaire