Skip to content
Details
news-details

Qu’est-ce que le coût du recrutement ?

Leila Richard : Outre la stratégie de rémunération du candidat, un recruteur doit également prêter attention aux coûts parfois cachés ou sous-estimés, résultant d’une embauche.

En effet, un bon recrutement ça vaut le coût, mais a contrario, un mauvais casting peut s’avérer être un sacré coup dur pour une entreprise !

Un recrutement est considéré comme infructueux lorsqu’un collaborateur quitte l’entreprise dans les 12 mois suivants son embauche.

Le coût d’un recrutement varie selon le niveau de responsabilité, la nature de ses fonctions, le temps que le salarié a passé à son poste et sa rémunération.

Ce coût se divise en deux types : des coûts directs, quantifiables, et des coûts indirects, difficilement quantifiables.

Parmi les coûts directs, on compte la rémunération du salarié (salaire, primes, avantages en nature, etc.) : avec les charges, celui-ci coûte en réalité 10% à 30% de plus à son employeur.

À la rémunération du candidat, s’ajoutent les dépenses liées à la recherche et au temps passé pour trouver le profil idéal. Notons qu’une nouvelle embauche entraîne des coûts de formation et d’intégration.

Parmi les coûts indirects, on compte les opportunités business perdues, la désorganisation des services, la perte de motivation des équipes, une éventuelle baisse de la productivité et la mauvaise image de l’entreprise auprès de ses clients, fournisseurs, candidats, etc.

Quels sont les ingrédients d’un recrutement réussi ?

Il existe des solutions pour limiter les risques d’erreurs de recrutement :
-Anticiper les besoins
-Développer la marque employeur en identifiant les valeurs et la plus-value de l’entreprise face aux concurrents ;
-Former et intégrer la recrue parmi les équipes de travail et les départements avec lesquels elle collabore ;
-Passer du temps avec les candidats lors de l’entretien.Poser toutes les questions nécessaires, écouter attentivement leurs réponses, etc. ;
-Organiser des ‘‘Assessment Centers’’, des sessions d’évaluation durant lesquelles les candidats passent des tests individuels et collectifs.

Donc, les entreprises ont tout intérêt à investir pour réussir leurs recrutements ?
En effet, gérer les conséquences d’un mauvais recrutement coûte finalement plus cher que de prévoir, dès le départ, une stratégie pour trouver la perle rare.

C’est en cela que Grey Search Africa, l’expert en la matière (grise), peut accompagner ses partenaires.

Vous pouvez partager ce post!

Voir aussi

Laisser un commentaire