Skip to content
Details
news-details

Dans une entreprise, installer un baby-foot, proposer des services de conciergerie, ou encore une salle de sport ne sont pas suffisants pour parler de la QVT. Ces actions ont pour objectif le bien-être des collaborateurs sur le lieu de travail et participent à la démarche QVT. Cependant, le sujet QVT est plus vaste et plus riche que ça.

Pour bien comprendre la QVT, il faut aller au-delà de la qualité de vie AU travail, il faut également parler de qualité de vie DANS le travail. Il s’agit ici des facteurs extrinsèques (matériels, environnement de travail) et des facteurs intrinsèques liés directement au travail (son contenu, le sens que l’on donne à son travail, l’autonomie, la reconnaissance qu’on en tire, etc.).

Améliorer durablement la QVT revient à agir sur ces 2 types de facteurs en mettant un accent particulier sur le contenu du travail.

Les définitions les plus souvent utilisées de la qualité de vie au travail sont les suivantes :

“Les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci déterminent la perception de la qualité de vie au travail qui en résulte.”

“La qualité de vie au travail désigne et regroupe sous un même intitulé, les actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale des entreprises, cela est d’autant plus valable quand leurs organisations se transforment.”

Pourquoi entreprendre une démarche QVT ? Entreprendre une démarche d’amélioration de la QVT signifie concilier amélioration des conditions de travail et amélioration de la performance de l’entreprise.

Au-delà de ces objectifs, les raisons qui doivent motiver une entreprise à amorcer une démarche de qualité de vie au travail sont par ailleurs très variées et dépendent de son contexte, des problèmes qu’elle a décidé de résoudre, des enjeux auxquels elle est confrontée. Entreprendre une démarche QVT est la solution pour toutes les entreprises qui souhaitent :

• accompagner le changement et ltransformation des organisations

• instaurer un climat de travail stimulant et positif

• manager autrement

• favoriser l’engagement des collaborateurs

• développer la cohésion d’équipe

• prévenir les risques professionnede type psychosociaux (RPS)

• motiver les équipes

• redorer l’image de marque et son attractivité

 Par ailleurs, avant de se lancer dans une démarche QVT, il faut avoir idenles raisons de cet engagement et qui y ait partage sur ces motivations démarche. La démarche QVT peut avoir pour source d’initiation :

• un projet de réorganisation,

• le souhait d’améliorer le dialogue social,

• la prise en compte de l’usure professionnelle,

• la résolution d’un problème de production, performance, d’innovation…

Améliorer la qualité de vie au quotidien, comment s’y prendre ?

Il s’agit ici de définir et mener quelques actions dans l’entreprise afin que les collaborateurs se sentent bien sur leur lieu de travail et dans l’exécution de leur travail. Pour y arriver, il faut favoriser une démarche collective et participative. Donner la possibilité aux collaborateurs de s’exprimer sur leur travail (à travers un baromètre), leur permettra de comprendre la réalité de leur travail. Ils pourront ainsi pointer des situations sources de mal-être au quotidien et d’inefficacité, proposer des améliorations, des solutions et idées concrètes et opérationnelles propres à leur réalité.

Engager la discussion autour du travail permet de résoudre des problèmes et de produire de nouvelles règles. Celles-ci participent à améliorer les conditions de travail, la qualité du travail fourni et à augmenter la satisfaction du collaborateur et de l'entreprise.

Les actions pour améliorer la Qualité de Vie au Travail sont un réel levier de performance qui renforce à la fois les relations sociales entre collaborateurs et améliore le bien-être individuel au sein de l’entreprise.

Comme thématiques d’actions nous avons entre autres :

• Les conditions de travail : organisation, employabilité, environnement, climat social, possibilités extra-professionnelles, culture d’entreprise, etc.

• Le contenu du travail : degré d’autonomie, valeur interne, conditions d’évolution, santé et sécurité, etc.

• Les capacités d’expression et d’action : pratiques managériales, équilibre de vie, engagement, partage, etc.

Une démarche réussie allie des actions qui auront des effets sur:

LA MOTIVATION DES SALARIÉS : actions sur le contenu du travail LEUR SATISFACTION : actions sur les éléments périphériques au travail Les sociétés qui n’offriront pas le vrai package social auront tout le mal du monde à drainer les talents et à les fidéliser – Christian Alliès

La QVT ne se résume pas au bienêtre Au travail, ni au confort au travail !

Autrement dit, installer un babyfoot, une salle de sport... ne suffisent plus. L’enjeu de La Qualité de Vie au travail (QVT) vise, sur le long terme, l’amélioration des conditions de travail et la performance globale. En entreprise, les collaborateurs performants sont ceux qui ont une bonne santé, qui sont motivés, positifs et qui prennent plaisir à travailler. N'est-ce pas un argumentaire suffisant pour lancer une démarche QVT ?

REGINE LOVE MOUKETE

Vous pouvez partager ce post!

Voir aussi

Laisser un commentaire