Skip to content
Details
news-details

Savez-vous qu’en 2019, 16% des salariés ont sollicité un arrêt maladie pour des raisons autres que celles spécifiquement liées à leur santé? Pour 12% d’entre-eux, la raison était une situation conflictuelle dans l’entreprise, avec un supérieur hiérarchique ou un collaborateur.

L’arrêt maladie est la seule issue trouvée par le salarié pour s’autoriser une pause appelée un BURN OUT. Dans ce mot, on cache, on camoufle les résultats d’une mauvaise communication, d’un mauvais management issu d’un autre temps. Le burn out est un état d'épuisement physique, émotionnel et mental lié à une dégradation du rapport Aniela Vé Kouakou CEO AGILOYA Afrique d'une personne à son travail.

Nous le répétons pratiquement dans chacun de nos articles, mais le principal atout d’une entreprise réside dans ses ressources humaines

Lire aussi : ABC de la conduite du changement : comment réussir ses projets de transformation en entreprise

Combien d’entreprises mesurent régulièrement le nombre de conflits présents en leur sein ? Combien d’entreprises justifient leur contreperformance par un nombre de conflits élevés ? Connaissez-vous ou êtes-vous capable d’estimer le nombre de conflits parmi vos effectifs ?

Nous vous encourageons donc à créer un indice de performance qui tient compte du nombre de conflits que vous avez dans votre entreprise. Plus le nombre de conflits est élevé, plus votre indice de performance se dégrade. Il existe une technique de management pratiquée dans les années 80 qui consiste à disqualifier tous ceux qui préconisent des solutions.

Le manager conclut logiquement qu' ’il ne reste que sa solution à appliquer. C’est le recours aux arguments d’autorité. On comprend facilement que celle-ci génère de la frustration, des conflits et donc des Burn out…

Certaines sociétés proposent des salles de jeux avec tables de ping-pong, flippers, babyfoot, des salles de repos dans lesquelles les salariés peuvent faire une sieste, lire, méditer… Ils ont la possibilité de se faire livrer leurs courses, de faire garder les enfants, ils ont à disposition un service de pressing… En faisant cela, l’employeur pense qu’il va contribuer au bien-être de ses employés et que tout ira bien.

Lire aussi : Renforcement de capacité - IPAG, le creuset de la formation des cadres performants

Certes, cela peut contribuer à attirer des talents, mais est-ce que cela empêche véritablement les conflits et les burn out?

Un salarié est avant tout un être humain dont l’épanouissement dépend principalement de sa vie de famille, de sa vie professionnelle et donc de son intégration dans la société au sens le plus large du terme. Lorsqu’il y a un déséquilibre dans un des secteurs de sa vie, cela a forcément un impact sur les autres secteurs.

La vie n’est pas un long fleuve tranquille… Les circonstances de celle-ci font que nous subissons quotidiennement des déséquilibres. Ainsi, un conflit au travail a un impact sur la vie de famille et inversement, un conflit familial a un impact sur le rendement des salariés en conflit… Notre mission de recruteur consiste donc à trouver la ressource compétente, le profil adapté à nos clients en fonction de leur besoins et de leurs moyens.

Encore faut-il bien intégrer le nouvel embauché dans la société. Pendant deux années, nous avons cherché une méthode pour intégrer, le plus efficacement possible, un nouveau salarié dans une entreprise. Dans notre cahier de charges, nous voulions également que le salarié puisse utiliser notre méthode aussi bien dans sa vie professionnelle que personnelle.

Nous nous sommes entourés d’experts dans le domaine du conflit : Les médiateurs professionnels. Avec eux et grâce à leur expérience, nous avons étudié tous les mécanismes qui lorsqu’ils s’emboitent, donnent naissance à une situation conflictuelle.

En les identifiant, nous avons utilisé leurs techniques pour contrer ce processus ascensionnel et nous avons mis au point une méthode qui favorise la Qualité Relationnelle au Travail (QRT). La QRT pour être efficace doit donc s’appliquer à tous les salariés, sans exception.

Tout le monde doit comprendre pourquoi et comment on rentre en conflit. Tout le monde doit également comprendre comment on évite les conflits. Tout le monde doit avoir, sur le sujet, le même niveau de connaissance. Agiloya Afrique a évidemment testé la solution... Nous avons testé et adapté cette méthode au sein de nos effectifs et au cœur de notre réalité.

Lire aussi : Editions Mémoires de Managers,Le premier-né de la collection enfin disponible

Les résultats sont arrivés et la tension au sein des équipes a, petit à petit, disparu au fil des semaines… Nous avons appris à gérer les situations tendues qui auparavant nous échappaient. Nous avons ensuite sélectionné des entreprises pilotes dont les effectifs et les secteurs d’activité étaient très différents.

Ce retour d’expérience plus large, nous permet aujourd’hui, de proposer une formation et un accompagnement spécifique. Nous avons donc intégré dans nos effectifs un médiateur professionnel référent, un expert qui dispense chez les clients cette formation qui se déroule en deux étapes : 1) Définir le conflit 2) Identifier les solutions pour résoudre le conflit Adieu les non-dits, adieu les mauvaises interprétations, adieu les prêts d’intention et bonjour l’Entente Sociale ! Testez la solution chez vous, effet positif garanti !

Vous pouvez partager ce post!

Voir aussi

Laisser un commentaire