Skip to content
Details
news-details

L’équipe dirigeante du FDFP (Fond de développement de la formation professionnelle) a organisé, le mardi 26 janvier 2021, à l’Hôtel Pullman à Abidjan-Plateau, un petit-déjeuner de presse. C’était le lieu de dresser le bilan de la gestion de 20 mois d’activité, mai 2019 à décembre 2020.

Lire aussi : https://rhmag.ci/article/actualite/pld-2020-des-impetrants-outilles-au-leadership-et-au-management

L’objectif de cette rencontre était très simple : communiquer sur les performances 2020 et présenter les perspectives d’actions de 2021. Le Secrétaire Général de l’institution, Ange Léonid Barry-Battesti a fait, à travers un exposé portant sur les « stratégies et actions de performances », la synthèse de leurs activités et présenter la vision du FDFP, celle « de faire du Fdfp, une institution de référence en matière de financement de la formation professionnelle et de l’apprentissage pour le renforcement des compétences de la population active ». Il n’a pas manqué de signifier les actions à venir du FDFP seront feront autour de sept (7) axes, notamment le changement organisationnel, le renforcement de ses capacités aussi bien sur le plan humain que matériel, son repositionnement dans le champ de la relation formation-emploi, le renforcement de la communication…

Lire aussi : PLD 2020 : Des impétrants outillés au leadership et au management

À sa suite, la Conseillère en charge des Services Techniques et de la Veille Stratégique, Rachel Liabra, a présenté les résultats obtenus de mai 2019 à décembre 2020. Il en ressort qu’au titre de la formation, 1287 cabinets ont été habilités dont 157 cabinets publics, 1105 cabinets privés et 25 centres de formation internes. En outre, 11 971 plans de formation ont été agréés pour un montant total de 21 439 702 951 FCfa au profit de 122 216 bénéficiaires. Au titre des projets, 208 projets de formation ont été agréés pour un montant global de 12 282 972 075 FCfa au profit de 18 330 bénéficiaires. En outre, 14 020 actions de formations ont été contrôlées et liquidées, pour un montant global de 18 016 580 479 FCfa.

Lire aussi: « Les règles de gouvernance sont un vecteur de croissance pour les petites et moyennes entreprises… ».

Les deux dirigeants avaient à leurs côtés, leurs proches collaborateurs, les représentants de diverses structures des domaines de la formation professionnelle et de la presse et ainsi que les administrateurs du Comité de gestion du FDFP avec à leur tête le ministre Joël N’Guessan, président dudit comité. Le Ministre a fait noter les progrès du FDFP depuis leur arrivée à la tête de l’institution à savoir les délais de paiement des prestations qui sont passés de plus d’un an, à 28 jours, la validité des habilitations qui passe d’un à deux exercices. Il a également annoncé l’accroissement du nombre de cotisants et du nombre d’antennes sur l’étendue du territoire national. Enfin pour l’année 2021, il a fait remarquer que « le FDFP compte mettre l’accent sur l’apprentissage afin de renforcer l’accès des populations à la formation professionnelle ».

Vous pouvez partager ce post!

Voir aussi

Laisser un commentaire