Details
news-details


Le Fonds pour la science, la technologie et l’innovation (Fonsti) entend faire des incubateurs (Ndlr, des structures d’accompagnement de projets de création d’entreprises) des acteurs majeurs de la promotion de l’innovation en Côte d’Ivoire.

 

C’est tout le sens du petit-déjeuner de presse qu’il a organisé, mercredi 23 février 2022, à Abidjan-Marcory, autour du thème : « Rôle des incubateurs dans la promotion de l’innovation en Côte d’Ivoire ». Lors de cette rencontre, Dr Yaya Sangaré, Secrétaire général du Fonsti, a indiqué que la Côte d’Ivoire a besoin de d’incubateurs pour aider à la création d’entreprises.

 

"90 % des jeunes formés dans les Universités ne seront pas fonctionnaires. L’entrepreneuriat, l’innovation, c’est l’avenir, la solution pour la Côte d’Ivoire. Je voudrais qu’on signe un partenariat entre les incubateurs privés et le Fonsti, pour développer l’entrepreneuriat et l’innovation. À la fin de chaque projet financé, le porteur viendra présenter ses résultats. S’il y a une entreprise où on peut embaucher deux ou trois Ivoiriens, ce sera bien", a-t-il fait savoir.

 

Selon Dr Yaya Sangaré, depuis 60 ans, les recherches scientifiques sont beaucoup académiques. Conséquences, elles n’ont pas d’impact sur le social. C’est pourquoi, "il faut mettre l’accent sur la valorisation des résultats de recherches. Pour ce faire, il faut promouvoir les incubateurs. En Côte d’Ivoire, des chercheurs ont des résultats. Nous voulons que les résultats des chercheurs sortent des tiroirs, pour les incubateurs. Nous allons travailler à former les chercheurs, pour qu’ils valorisent leurs résultats à travers les incubateurs", a-t-il soutenu.

 

Hermann Kouassi, Fondateur co-gérant d’Incub’Ivoir, traitant le premier sous-thème « Importance des incubateurs dans la création d’entreprises » a fait savoir que "passer dans un incubateur permet d’avoir de l’expérience et de se frotter à d’autres personnes d’autres domaines. S’il y a par exemple un banquier dans un incubateur où vous êtes, vous pourrez avoir des informations sur des prêts. L’incubateur sert à former et à accompagner. Il y a la mise en réseau. Il y a le développement personnel. On aide au cadrage de l’idée et on en fait un projet d’entreprise. Dans un incubateur, on minimise la vallée de la mort, c’est-à-dire qu’on échappe à la mort d’entreprise, pendant la période difficile des trois premières années. Nous avons choisi d’accompagner les agriculteurs. Dans un incubateur, il y a l’incubation pour les nouveaux projets et l’accélération pour ceux qui ont déjà leur entreprise", a révélé Hermann Kouassi.

 

Quant à Pervenche Aliman, qui a abordé le sous-thème « Innovation et entrepreneuriat : rôle des incubateurs », elle a confié que l’innovation et le développement sont le moteur de développement d’un pays. Pour elle, l’incubateur permet aux porteurs d’idée d’exprimer leur potentiel.

 

 

Emmanuel DJE BI

 

Vous pouvez partager cette publication!

Voir aussi



whatsapp