Details
news-details

Le jeudi 16 juin 2022 était la Journée internationale des travailleurs et travailleuses domestiques. Pour commémorer cette journée, L’ONG Ivoire Ménage, qui milite pour la reconnaissance, la valorisation et le respect des droits de cette couche professionnelle, a organisé un atelier de sensibilisation sur les outils des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). Cet atelier qui s’est déroulé à Grand-Bassam, a eu pour thème : « initiation des travailleuses (eurs) domestiques à la culture digitale ».

Cette journée était consacrée à des échanges sur l’initiation du personnel de ménage au digital. Son but, in fine, était de les familiariser aux outils numériques, notamment ceux issus des NTIC dont l’internet, l’ordinateur, les smartphones etc. Pour Nathalie Djévié, Présidente de l’ONG Ivoire Ménage, aujourd’hui tous les corps de métier sont directement impactés par le numérique. « Le travail de personnel de ménage ne doit pas rester en marge de cette évolution… », rappela-t-elle. Puis de renchérir : « Ces travailleuses et travailleurs domestiques n'ont pratiquement aucun droit, aucune protection en matière de rémunération, de durée du travail, de repos, de santé et sécurité au travail. Ils sont souvent isolés dans leur milieu de travail et sont souvent victimes d'abus de toutes sortes : physique, mentaux, voire sexuels. Ces travailleuses et travailleurs domestiques effectuent pour leur employeur toute une gamme de travaux : le lavage, le ménage, les repas, le gardiennage d'enfants, en passant par le gardiennage de chiens ou de chats, etc. Pour toute ces raisons qui montrent leur quasi dépendance pour les foyers et leur importante stratégique pour la société, nous pensons qu’il est bon qu’ils ne soient pas à la traîne du monde numérique dans lequel nous sommes engagés depuis un bon moment. Il s’agit donc au cours de cette journée, de présenter les outils digitaux d’une part, en termes d’avantages et d’inconvénients et d’autre part, montrer comment intégrer de façon positive le digital au métier d’aide-ménagères afin d’accroitre leurs compétences », avait exhorté Nathalie Djévié, Présidente de l’ONG Ivoire Ménage devant son auditoire composé de plusieurs dizaines de personnes.

Notons que c’est le 16 juin 2011, l’Organisation International du Travail (OIT) adoptait la Convention 189 concernant le travail décent pour les travailleuses et travailleurs domestiques dont 9 sur 10 sont des femmes dans notre pays. La célébration de cette journée contribue à faire que leurs droits deviennent une réalité. En Côte d’Ivoire, l’ONG Ivoire Ménage rappelle que ces personnels domestiques assurent une mission essentielle dans des conditions souvent difficiles. « Nous devons nous mobiliser à leurs côtés ! », a conclu la Présidente Djévié sous les ovations des travailleuses domestiques qui ont assisté aux différents ateliers de la journée. 

Vous pouvez partager cette publication!

Voir aussi



whatsapp